Publié sur

Vélo d’hiver : 6 trucs pour réussir.

VÉLO D'HIVER

Choisissez LE bon vélo d’hiver est souvent la clé du succès.

Tout d’abord, le choix de votre vélo d’hiver est primordial. Vous devez trouver un vélo auquel vous n’attachez pas trop d’importance. Même avec les meilleures précautions du monde, l’hiver sera dur sur votre monture. Si vous ne possédez pas de vieux vélo, un bon endroit pour commencer ses recherches demeure toujours Kijiji. Assurez-vous d’en trouver un de la bonne taille et ne payez pas trop cher car vous aurez à l’améliorer pour que votre expérience se passe bien.

VÉLO ADAPTÉ À L'HIVER

Installez LES bons pneus, c’est un gage de sécurité.

Effectivement, les pneus sont votre seul contact avec la route et vous ne devriez pas lésiner sur la qualité. Si vous désirez passer l’hiver en toute sécurité, trois options s’offrent à vous. En effet, plusieurs pneus d’hiver existent pour le vélo, certains à crampons et d’autres qui sont même cloutés. De plus, certains autres pneus, qui ne sont pas spécialisés pour l’hiver, comme la majorité des pneus de cyclocross, sont aussi de bons candidats. Nos choix préférés sont le Continental Top Contact Winter 2 premium qui ne possède pas de clous et le Schwalbe Winter qui lui vient clouté. Après tout, n’y a-t-il pas une lois au Québec obligeant les automobilistes à installer des pneus d’hiver sur leur véhicule à partir du 1er décembre. Appliquons cette théorie au vélo d’hiver?

Procurez-vous une paire de pédale large et cramponnée pour plus de stabilité.

Opter pour une bonne paire de pédales larges de type plateforme munie de crampons et de roulements scellés est un atout indispensable. Vous saviez que ce type de pédale est utilisé par les professionnels en descente. Si la grande surface d’appuie qu’elles procurent est bonne pour eux, elle doit aussi l’être pour nous. Cette surface d’appuie, plus grande que celle que l’on retrouve sur la majorité des pédales venant sur les hybrides, augmente votre stabilité, votre assurance et vous offrira plus d’espace pour y appuyer vos grosses bottes d’hiver.

PÉDALE PLATEFORME LARGEFREIN À DISQUE ET MOYEUX À 1 VITESSE

 

Installez des garde-boues fixes sur votre vélo d’hiver pour rester au sec (Le plus possible)!

Bon, c’est presque impossible de rester complètement au sec lors d’une tempête de neige ou de verglas. Ceci dit, avec de bon garde-boues qui couvriront une très grande partie de la circonférence des pneus, vous avez plus de chance de rester au sec plus longtemps.  Vous serez donc beaucoup plus confortable et vous aurez moins froid.

Pour la durabilité, adoptez une seule vitesse.

Une bonne manière d’économiser sur l’entretien est certainement d’opter pour une transmission à une seule vitesse. Le fait de ne pas avoir de dérailleur et de câblage de vitesse, combiné au cout des composantes qui est souvent moins élevé, vous évitera de grosses dépenses lors de la mise-au-point de votre vélo d’hiver. Tant qu’à y être, si vous devez remplacer la roue arrière, optez donc pour un moyeux à rétropédalage, vous ferez d’une pierre deux coups.

TRANSMISSION À 1 VITESSE

Si vous choisissez de garder les vitesses, utilisez une gaine pleine.

Comme dans tout produit, il y a différentes qualité de câbles et de gaines de vitesse. Procurez vous des câbles en acier inoxydable et de la gaine enduite de téflon, vous sauverez en entretien à court terme et vous aurez de meilleurs changements de vitesse tout l’hiver. En optant pour une gaine pleine, vous faites en sorte que votre câble de vitesse aura moins de contact avec les intempéries et les abrasifs, ce qui aura comme effet d’améliorer grandement sa durabilité. Petit plus, si vous lubrifiez les pivots de vos dérailleurs quelques fois durant l’hiver, vous augmenterez les chances d’un bon fonctionnement en souplesse de ceux-ci.

Mot de la fin

En terminant, adaptez votre conduite. Ralentissez, soyez encore plus visibles, portez un casque en tout temps, habillez-vous chaudement et profitez-en!

 

Bon hiver!